Tout d’abord, je ne connais pas s’il y a un lien entre la ville de Cienfuegos et le révolutionnaire du même nom (pour mémoire, c’est le barbu qu’on représente souvent avec Fidel, Raul et le Che. Il est mort dans un accident d’avion en 59 (il me semble).

Ça fait un choc de se retrouver en ville après nos quelques jours au bord de mer. Sans doute parce qu’elle a été construite par des Français, on se sent à l’aise en ville. Il y a des rues piétonnes avec plein de magasins, et achalandés en plus. On en avait pas encore vu.

Notre casa nous a encore été trouvée par Estrella, notre hôte de Viñales. Elle appellera à nouveau Barbara au téléphone pour s’assurer que tout va bien. Lili, notre propriétaire est très sympa, mais sa casa est clairement en travaux. L’extérieur a été préservé, mais tout l’intérieur a été supprimé pour rebâtir du neuf. Notre chambre est assez spacieuse, indépendante et assez kitch. On y dormira très bien.

En plus de visiter le vieux centre nous descendons tout le Prado jusqu’à la pointe par le Malecon. Il fait très très chaud. Tout ça pour s’offrir ce que le Routard indique comme une des meilleures Piña Colada.

Le soir nous dînons dans notre casa, en fait sur la terrasse, ce qui à la fois nous permet de profiter de la vue, mais également de la relative fraîcheur. L’escalier est assez aérien, et avec aucune barrière. Barbara ne l’apprécie franchement pas. 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *