Nous n’avions pas encore testé les bus (pour touristes, ceux pour les locaux ne font pas envie…), mais nous avions assuré notre retour sur La Havane par une réservation sur les lignes régulières. En plus c’est très peu cher.

Santa Clara est juste un arrêt sur une ligne, et le bus est pas mal en retard. Les passagers déjà présents sont frigorifiés. La clim est réglée un peu froide. Nous voyageons entre 2 Allemands et 2 Françaises qui se réchauffent en faisant circuler une bouteille de rhum 😉

On se retrouve vers la rue Obispo en début d’après-midi avec nos bagages, une grosse chaleur, et un vol dans la soirée. On commence par chercher un restaurant pour notre dernière langouste (j’en aurais fait en gros une tous les 2 jours), ce qui n’est pas simple car nous sommes encore un peu dans l’heure de pointe, et qu’on est en plein quartier touristique. On finit par en trouver un, un peu vide, mais une fois installés on découvre que s’il est vide c’est parce que les musiciens sont en pause. La musique redémarre et elle est bonne. La langouste, elle, est excellente, mais ils ne font pas de Piña Colada dans l’après-midi… Barbara est déçue, moi le Mojito me va bien.

Quand on quitte le restaurant, on enchaine direct avec un bar où ils font la Piña Colada à toute heure. C’était même LE Critère pour choisir notre point de chute. Accessoirement, la musique est également excellente (beaucoup plus jazz). Nous sommes rejoints par nos voisins de table du restau, un vieux monsieur (je lui rends au moins 15 à 20 ans), et sa fille (enfin j’espère…) qui dansent super bien. Ils sont espagnols, et lui parle un français nickel car il a habité Paris une dizaine d’années. On passe un bon moment, et notre dernière après-midi cubaine s’écoule tranquillement.

Souvent dans les voyages, le dernier jour est un peu sacrifié, mais pas cette fois. Et même pour en profiter jusqu’au bout, notre dernier taxi doit être une grosse Américaine, ce qu’on trouve très facilement.

 

One thought on “Cuba, Jour 15 – La Havane

Comments are closed.